Patisserie en folie

Just another WordPress.com site

« Pâtissier » aspiration de carrière

En Suisse, la profession de pâtissier est considérée comme une spécialisation de la cuisine professionnelle. En Allemagne, il n’y a pas de formation pour devenir pâtissier professionnel. La condition préalable est d’avoir complété l’apprentissage de chef ou de confiseur. La situation est similaire en Autriche, vous pouvez trouver le métier de pâtissier dans une formation généraliste de boulanger, fabricant de confiseries et de professions spécialisées telles que fabricant de sorbets ou de pain d’épice. Mais une chose est identique dans tous les pays: le chef pâtissier saura maîtriser l’art des desserts.


Le « chef pâtissier » vient du mot français «pâte ». Ceux qui exercent cette profession connaissent  souvent les tâches du métier de boulanger. Les tâches d’un pâtissier comprennent donc la fabrication de toutes sortes de pâtes, tartes et gâteaux, il y a la préparation et le service des desserts chauds et froids ainsi que les glaces. Ainsi, la profession est très polyvalente et variée. Bien souvent, le chef pâtissier se spécialise également dans une ou plusieurs activités.

 
Donc, si vous voulez être chef pâtissier, commencez donc  une formation de cuisinier ou confiseur. Il pourra s’en suivre alors un programme de formation spécial pour la pâtisserie. Ceci est maintenant offert par certaines universités, bénéficiant d’un nombre croissant d’étudiants.

Publicités
Poster un commentaire »